Etats-Unis: des citoyens américains pourront voter by way of leur smartphone grâce à la blockchain

NEWS

La Virginie-Occidentale inaugure officiellement une software développée grâce à la technologie blockchain et qui permet de voter by way of un smartphone. Ce nouveau procédé a été spécialement conçu afin de faciliter les votes des soldats américains se trouvant à l’extérieur du pays pour l’élection de la mi-mandat de novembre.

Une software pour les soldats américains

Voatz application est la grande nouveauté du moment dans l’État de la Virginie-Occidental, aux Etats-Unis. Cette nouvelle software développée grâce à la technologie blockchain a été largement approuvée par le comité électoral de la Virginie-Occidental après un projet pilote réussi quelques mois auparavant. En effet, un système de vote électronique basé sur la technologie blockchain a pour la première était testée dans deux comtés de l’Etat pour une minorités d’électeurs.

Quatre audits des différentes composantes de l’application, y compris son infrastructure  et la technologie blockchain qu’elle utilise n’ont révélé aucun problème, rassure  le secrétaire d’Etat, Mac Warner.

Pour l’instant, seuls les expatriés, y compris les soldats américains à l’extérieur du pays, pourront avoir le privilège d’utiliser l’application Voatz application pour les élections de  mi-mandat en novembre prochain.

Il n’y a personne qui mérite mieux le droit de vote, pas additionally que citoyens qui se trouvent sur le territoire, et encore les  femmes qui sont là, vehicle ils mettent leur vie en jeu pour nous, ajoute Mac Warner.  

Une software qui ne fait pas l’unanimité

Mac Warner tient tout de même a précisé que la nouvelle software destinée aux votes ne signifiait pas que le système de vote traditionnel sera progressivement remplacée par une nouvelle. Voatz application offre uniquement une different pour les expatriés qui ont des difficultés à faire comptabiliser leur bulletin de vote.

L’initiative crispe cependant les observateurs américains spécialistes du vote. A ce titre, Joseph Lorenzo Corridor, un haut fonctionnaire américain, a déclaré sur le sujet:

C’est une idée awful. C’est un vote par Internet qui passe par des appareils mal protégés et dans nos mauvais réseaux de télécommunication jusqu’à des serveurs très durs à sécuriser, le tout sans laisser de trace papier du vote .

 

Ceci est un communiqué de presse payant. CurrencyCoins n'approuve pas, ni est responsable pour tout matériel inclus ci-dessous et n'est pas responsable de tous dommages ou pertes reliés à tous les produits ou services mentionnés dans le communiqué de presse. CurrencyCoins exhorte les lecteurs à mener leur propre recherche avec une diligence raisonnable dans l'entreprise, produit ou service mentionné dans le communiqué de presse.